Les connaissances indispensables à une hôtesse de l’air

hôtesse de l’air

Plusieurs jeunes filles rêvent de devenir hôtesse de l’air. Depuis toujours, c’est une carrière professionnelle très convoitée au vu de ses innombrables avantages. La soif de voyage autour du monde, la découverte de nouveau pays et le partage culturel avec les différentes nationalités résument l’envie d’effectuer l’emploi hotesse de l’air. Cependant, le PNC ou Personnel Naviguant Commercial tient beaucoup de casquettes. Il doit ainsi être compétent et qualifié pour exercer le métier. Si vous êtes en reconversion professionnelle, en quête de votre voie future ou simplement curieuse concernant cette profession, découvrez dans les lignes suivantes les connaissances essentielles pour devenir hôtesse de l’air.

Un très haut niveau de la langue anglaise

Le métier d’hôtesse de l’air permet de voyager presque partout. Pour faciliter la communication avec les étrangers, il est obligatoire de savoir parler au moins l’anglais, car c’est une langue internationale. Bien évidemment, la maîtrise d’une autre langue serait la bienvenue. Cela maximisera les chances d’être choisie par une compagnie aérienne renommée. Pour cette profession, il ne suffit pas de se débrouiller en anglais, il faut parler couramment la langue. Il s’agit du premier critère qu’un recruteur se doit d’évaluer lorsqu’un candidat postule à un emploi hotesse de l’air. En outre, une attestation est un indispensable à ajouter dans le curriculum vitae. Il faut un score entre 720 et 750 au TOIEC pour réussir le test d’aptitude en anglais.

Pour parvenir à la maîtrise parfaite de l’anglais, il faut suivre des cours linguistiques. Plusieurs écoles de langues proposent des modules adaptés à chacun, qu’importe le niveau de départ. D’autres instituts disposent une formation spéciale pour améliorer le niveau d’anglais afin de travailler comme hôtesse de l’air. L’apprentissage d’une langue étrangère exige de la patience, de la persévérance et beaucoup de pratique. D’ailleurs, certains décident même de partir en séjour linguistique dans un pays anglophone pour perfectionner leur manière de s’exprimer.

Consultez cette page pour recevoir plus de détails et des explications importantes afin d’avoir d’amples informations sur cet univers passionnant.

Une bonne connaissance du fonctionnement des matériaux de sécurité dans l’avion

Les buts principaux du PNC sont de mettre à l’aise les passagers et d’assurer leurs sécurités à bord. Les hôtesses doivent vérifier régulièrement le bon fonctionnement des équipements de sécurité tels que les gilets de sauvetage ou les masques à oxygène. Leurs rôles consistent également à renseigner les personnes sur l’utilisation de ces matériaux en cas d’incident. Non seulement le contrôle vis-à-vis des passagers est à effectuer, mais il faut aussi vérifier l’état de marche des interphones avec le poste de pilotage. Cette profession n’est pas du tout un repos, mais elle promet de belles aventures. 

Le métier de personnel naviguant commercial exige une formation chez un organisme de formation ou directement chez la compagnie aérienne. Cependant, il faut obtenir le certificat de formation à la sécurité ou CFC. C’est à travers ces formations que les futures hôtesses de l’air apprennent les bonnes méthodes pour manier les équipements de sécurité, car l’apprentissage est à la fois théorique et pratique. Il faut tout même faire preuve d’adaptabilité puisque les matériaux évoluent au fil des années.

Une maîtrise de la nage et des gestes de secours

Pour postuler à un poste de PNC, il faut impérativement savoir nager. Normalement, le candidat doit détenir un certificat de 50 m natation en moins d’une minute 30 délivré par un maître nageur. C’est seulement avec cette attestation qu’on peut passer à l’examen pratique de la formation CCA. Ce métier est très exigeant. En plus de la nage, on doit connaître les gestes de premiers secours. Une hôtesse de l’air est alors une personne ayant une bonne maîtrise de soi et qui sait garder son sang-froid dans les situations complexes.

Comment souhaiter joyeux anniversaire touchant ?
Se tourner vers une agence événementielle haut de gamme à Paris